Essentiels

Vous souhaitez vous lancer dans l’installation de WordPress, c’est sans nul doute une bonne idée. Pour que votre aventure tienne la route, voici une liste de points à vérifier avant de vous lancer.

Mise en garde
Attention ! Je vous recommande fortement de ne PAS utiliser les installations en 1 clic fournies par certains hébergeurs. Il arrive parfois que ces derniers apportent des modifications au cœur de WordPress, ce qui pourrait vous occasionner de très mauvaises surprises lors d’une mise à jour.

Le Choix de l’hébergement

On distingue deux types d’hébergement : Mutualisé ou Dédié.

Dans le cas d’un blog, orientez vous vers un espace Mutualisé. Cela sera amplement suffisant. Et pour bien choisir votre hébergeur vérifiez que votre hébergeur présente bien les prérequis indispensables.

  • Serveur Web : apache  version 2.x;
  • Base de données : Mysql version 5.xx;
  • Langage PHP version 5.x.x;

Note : il n’y a pas de meilleur ou de plus mauvais hébergeur. Personnellement, j’utilise OVH et j’en suis très satisfaite. Tout est affaire de besoin, de budget.

Avez vous les identifiants utiles à la création de votre base de données ? Lors du processus d’installation de WordPress  le nom d’utilisateur MySQL ainsi que le mot de passe de ce dernier vous seront demandés. Idem pour vos identifiants FTP. Sans eux,  vous n’irez pas bien loin.
Note : Ces identifiants vous sont délivrés par votre hébergeur

Le choix du nom de domaine

Pour installer wordpress vous avez besoin d’une adresse pour votre site, C’est le Nom de Domaine.
Dans votre « stratégie globale », cette adresse est le point d’entrée de votre clientèle cette adresse vous donne une identité de professionnel. Son choix est aussi important en vue de votre référencement.
Note : En moyenne, comptez une vingtaine d’euros, par an, pour votre nom de domaine.
Attention ! Au bout de votre période de location, n’oubliez pas le renouvellement.

La sidebar est très populaire notamment du fait de sa très grande flexibilité. Vous pouvez y mettre à peu prés tout et n’importe quoi (images, texte, flux, pub, etc). Le problème est que beaucoup trop de blogs abusent de cette liberté et se retrouvent avec des dizaines de widgets à côté de leur contenu.
je dirais de faire attention avec ce que vous incluez dans votre sidebar et que le moins sera le mieux! N’oubliez pas un principe fondamental: Moins de choix signifie plus d’action!

Un thème WordPress gratuit?

Un thème WordPress peut se composer d’un seul modèle de page (index.php) pour accueillir l’ensemble des contextes d’affichage possibles (catégories, tags, recherche, articles seul, images, etc.). Il est tentant de penser que l’on peut en changer à sa guise, modifier l’apparence de son site une fois par mois n’est pas la meilleure des solutions pour fidéliser ses lecteurs.
La mise en place d’un thème WordPress, n’est pas a prendre à la légère et ne diffère en rien de la mise en place d’un site Web dynamique !
La création d’un thème pour le CMS WordPress se compose idéalement de cinq étapes:

  1. Recueil des besoins
  2. Récapitulatif des besoins
  3. Conception de la charte graphique
  4. Intégration Web
  5. Mise en place des fonctions WordPress

Comment ajouter des boutons de partage des réseaux sociaux?

Les sites web des différents réseaux sociaux vous offrent la possibilité de personnaliser leurs boutons de partage. Ils vous fourniront ensuite le code à insérer sur votre site web.
Quels sont les avantages d’utiliser la méthode à la main plutôt que d’utiliser un plugin?

  • Une meilleure rapidité par rapport au chargement de vos pages
  • Un meilleur contrôle sur la personnalisation des boutons
  • La possibilité de choisir sur quelles pages seront diffusés vos boutons de partage